Aujourd’hui, les véhicules électriques sont souvent considérés comme dangereux. Beaucoup ont des arguments contre. En effet, on a tendance à penser qu’ils brûlent plus vite et plus fréquemment qu’une voiture à moteur thermique. On peut penser à des véhicules électriques prenant feu et se consumant dans des flammes immenses. Ces a priori sont-ils vrais ? Est-ce que les voitures électriques sont aussi dangereuses qu’on le prétend ? Quels sont les risques des voitures électriques ? Nos experts démystifient pour vous les idées reçues sur la voiture électrique !

 

Voici 9 idées reçues sur la dangerosité et les risques des voitures électriques :

  1. Les voitures électriques sont impossibles à éteindre.

Il arrive de voir sur internet des voitures électriques partant en fumée. Mais les voitures électriques peuvent bien entendu être éteintes. Grâce à la batterie lithium-ion, les incendies provoqués par ces batteries semblent d’autant plus spectaculaires, car elles possèdent une grande capacité à s’enflammer. Une batterie en feu peut toutefois être éteinte par une grande quantité d’eau. Des techniques d’extinction spécialement développées peuvent mettre fin à tout incendie de voiture électrique.

 

  1. Les voitures électriques s’enflamment d’elles-mêmes.

Contrairement à certaines idées reçues, la batterie installée à l’intérieur du véhicule ne prend pas feu par hasard. La batterie ne prend feu que si elle a été massivement endommagée, par exemple à la suite d’un grave accident. Elle ne peut exploser, mais les réactions chimiques provoquées peuvent présenter un danger pour les passagers. En outre, un incendie pourrait se produire si la batterie présentait un gros défaut de production, ce qui est toutefois très improbable en raison des normes de sécurité élevées et des tests effectués lors de la fabrication. Le risque d’incendie des voitures électriques est plus faible que celui des voitures à combustion, selon InsideEVs. Les statistiques du NTSB (National Transport Safety Board) montrent que sur l’ensemble des voitures thermiques vendues, 15 % ont pris feu, contre seulement 0,2 % des voitures électrifiées. Le risque d’incendie est donc nettement plus élevé pour les voitures conventionnelles.

 

  1. Les voitures électriques ne peuvent être rechargées qu’à l’extérieur.

Cette hypothèse est fausse. La charge en plein air n’est en aucun cas obligatoire. Grâce à l’installation de différents éléments de sécurité et une section de câble appropriée, la charge de votre voiture se fait sans problème même dans les parkings souterrains. Il n’y a aucun risque zéro, privilégiez donc l’utilisation d’une station de recharge facilement accessible. Dans les garages fermés, il est préférable d’installer la station de recharge au niveau de l’entrée ou de la sortie.

 

  1. Les véhicules électriques prennent souvent feu pendant le chargement.

Une prise de type 2 spécialement développée par l’industrie pour la recharge des voitures électriques, protège efficacement contre ce scénario. Le câble de chargement ainsi que sa prise servent à la communication entre la borne de charge et la voiture électrique. Cela permet d’adapter la vitesse de chargement. Une remarque importante : ne débranchez pas la prise avant la fin du processus de charge. Avant l’installation, vérifiez également la section du câble d’alimentation de la station de recharge. Il est essentiel que la prise soit adaptée à la puissance de charge prévue. Si la section est insuffisante, il faudra éventuellement poser de nouveaux câbles, ce qui peut s’avérer coûteux.

 

  1. Les assurances auto ne couvrent pas les dommages liés à un incendie de voiture électrique.

Un éventuel incendie est couvert par l’assurance intermédiaire ou tous risques. Si la batterie est endommagée lors d’un incendie qu’elle n’a pas provoqué elle-même, les frais occasionnés sont également remboursés selon l’assurance.

 

  1. Les voitures électrifiées augmentent la prime d’assurance du ménage.

Actuellement, les assureurs ne peuvent pas faire de réclamation séparée. En cas d’incendie, l’assureur est tenu de payer tant que la station de recharge était en bon état. Par mesure de sécurité, il convient de déclarer les stations de recharge nouvellement installées comme une augmentation du risque. Vous êtes ainsi protégé contre les arguments ultérieurs des assureurs.

 

  1. Avoir un véhicule électrique nécessite l’augmentation de votre abonnement électrique.

Faux ! Il n’y a aucune obligation à augmenter la puissance de son compteur. Consultez notre article et nos conseils à ce sujet. La gestion dynamique de la charge permet d’éviter efficacement et à tout moment la surcharge du raccordement. La consommation d’électricité est mesurée par un compteur électrique et la capacité disponible est ensuite répartie de manière appropriée entre les véhicules en charge. La planification de la recharge est ici extrêmement importante, car elle permet généralement d’éviter une extension coûteuse du raccordement au réseau.

 

  1. Les voitures électriques sont silencieuses, et donc dangereuses.

Depuis 2021, il est obligatoire que les véhicules électriques émettent un signal sonore jusqu’à une vitesse de 20 km/h. Cela ne s’applique pas seulement au démarrage, mais aussi aux manœuvres de stationnement en marche arrière. Le son qui doit émaner de la voiture doit être émis en continu. Les ondes pulsées qui émettent des bips, comme c’est le cas pour les camions qui reculent, ne sont pas autorisées comme bruit de roulement. Elles sont destinées à avertir les personnes vulnérables.

 

  1. Recharger son véhicule sur une prise standard de sa maison est dangereux et non autorisé.

La charge sur une prise de courant normale présente en effet quelques risques mais est parfaitement légale dans certains cas. Des études réalisées à l’aide d’une caméra thermique montrent que la charge sur une prise domestique génère une chaleur importante qui peut devenir un risque d’incendie. Sur une prise de courant standard, la prise ou le câble peuvent rapidement surchauffer en cas de puissance élevée. Elle est donc utilisable jusqu’à une certaine limite.

La solution est donc de recharger son véhicule électrique à l’aide d’une station de recharge comportant des protections et des adaptations à une certaine puissance. De plus, la recharge sur une borne (par exemple une borne de recharge murale wallbox) est nettement plus rapide.

 

En conclusion

Beaucoup d’idées reçues circulent sur les véhicules électriques, bien que ceux-ci ne soient pas plus dangereux que des véhicules à  combustion. Il faut également retenir que la recharge sur une wallbox prévient de nombreux dangers. Celle-ci doit toutefois avoir été installée dans les règles de l’art pour pouvoir offrir cette protection.

Contactez-nous chez Chargeguru et assurez-vous qu’un installateur professionnel et expérimenté s’occupe de l’installation de votre borne de recharge.

 

Conseil de Guru

Alors, convaincu ? Vous pouvez faire obtenir un devis à distance pour estimer le coût de votre projet. Cliquez ici :