La recharge peut vite devenir un casse-tête pour les particuliers habitant en copropriété.
Il est interdit de se brancher directement sur le circuit électrique des parties communes sans autorisation préalable des copropriétaires, ou d’utiliser une prise électrique éventuellement accessible dans le parking de l’immeuble.

Vous avez 5 options pour installer une borne de recharge en copropriété :

1. Appliquer le “droit à la prise”

Le « droit à la prise » donne le droit à un copropriétaire, locataire ou occupant de bonne foi depuis 2011 de brancher un dispositif de recharge sur le circuit électrique des parties communes de l’immeuble, à condition de mettre en place une solution permettant la mesure et la refacturation de l’électricité consommée.

Dans ce modèle, le circuit électrique des parties communes peut être saturé lorsque le nombre de véhicules électriques augmente. Cette option est donc plutôt adaptée aux petites copropriétés ou aux copropriétés souhaitant attendre avant d’opter pour une solution dédiée et évolutive.
Fiche pratique • Le droit à la prise

 

2. Faire appel à un opérateur

Certains opérateurs proposent de déployer à leurs frais une infrastructure dédiée à la recharge de véhicules électriques. Ce dispositif n’a donc aucun impact sur les charges de l’immeuble et n’implique aucune charge de gestion pour le syndic.

Seule la personne souhaitant disposer d’une solution de recharge paie l’installation de la borne et souscrit un abonnement au service incluant l’électricité nécessaire à la recharge du véhicule, la maintenance et le support technique. Les solutions déployées par les opérateurs intègrent généralement un dispositif de pilotage énergétique permettant de limiter la puissance sollicitée vis-à-vis du réseau.
Fiche pratique • Zeplug, opérateur de recharge 

 

3. Se raccorder au compteur d’appartement

Dans certains cas, il vous est possible de raccorder votre dispositif de recharge à votre compteur d’appartement. Les cas où ce schéma est possible et conforme aux normes en vigueur sont assez rares.

Cette solution est déconseillée car elle n’est pas sécurisée, notamment en cas d’incendie dans le parking de la copropriété. Pour cette raison, cette solution n’est pas éligible à la prime Advenir.

Par ailleurs, les coûts peuvent être assez élevés si la longueur des câbles à tirer est importante.

CONSEILS DE GURU

ChargeGuru est capable de vous accompagner sur chacune de ces 3 options. Nous sommes à votre écoute pour étudier votre besoin et vous aider à faire le meilleur choix.


 

5. Pré-équiper le parking pour des bornes privatives

Vous pouvez solliciter votre copropriété pour obtenir le déploiement d’un pré-équipement sur l’ensemble du parking. L’installation sur votre place de parking sera ensuite à vos frais.

 

6. Installer une borne partagée

Vous pouvez étudier l’installation d’un dispositif de recharge accessible à l’ensemble des copropriétaires (borne partagée).

S’il est plus économique qu’une solution individuelle, ce dispositif est aussi plus contraignant : chaque copropriétaire doit être discipliné pour ne pas rester stationné sur la place de parking une fois la recharge terminée. Un dispositif de comptage et de suivi de consommation est également nécessaire pour que l’électricité consommée par chaque utilisateur lui soit refacturée.

CONSEILS DE GURU

Les coûts d'installation de l'infrastructure de recharge en parking extérieur peuvent vite devenir importants, il est important de comparer les différentes solutions que le marché sait aujourd'hui offrir.
ChargeGuru peut également vous accompagner pour la mise en place de solutions de recharge sur des parkings extérieurs. Nos équipes sont à votre écoute pour répondre à votre besoin.