La recharge de voitures électriques est un sujet suffisamment récent pour que le vocabulaire ne soit pas encore figé. Il n’est pas toujours clair de qui est quoi quand on parle de wallbox, de recharge rapide ou encore de supervision. ChargeGuru a créé ce dictionnaire de la recharge pour continuer à vous simplifier le passage à la mobilité électrique. 

 

Borne de recharge & Cie : le matériel de base pour charger sa voiture électrique

Borne de recharge ou borne électrique : équipement pour brancher une voiture électrique et la recharger. Peut être fixée à un mur, à un piédestal, ou directement fixée au sol en fonction de sa taille. Présente un socle de prise ou un câble de recharge attaché. La puissance de recharge peut aller de 3,7 kW à 350 kW et plus. 

Borne double : une borne de recharge permettant de brancher et recharger deux voitures électriques en même temps. Une borne double présente deux socles de prise.

Câble de recharge : câble utilisé pour brancher une voiture électrique à une borne de recharge. On parle de câble Type 2 pour les câbles avec un embout Type 2, correspondant au standard européen.

Chargeur : fait référence à n’importe quel équipement utilisé pour recharger une voiture électrique (ou tout autre appareil électrique !) 

Chargeur mobile : câble utilisé pour brancher une voiture électrique sur une prise domestique ou sur une prise industrielle. Le câble présente d’un côté un embout Type 2 pour se brancher sur la voiture, un boitier pour sécuriser la recharge, et de l’autre côté un embout pour se brancher sur une prise domestique ou une prise industrielle.

Chargeur rapide : une borne de recharge permettant la recharge rapide. Les chargeurs rapides sont souvent en courant continu et sont installés sur les autoroutes ou par certaines entreprises. 

IRVE : acronyme pour Infrastructure de Recharge pour Véhicules Electriques, soit l’ensemble des matériels, tels que circuits d’alimentation électrique, bornes de recharge ou points de recharge, coffrets de pilotage et de gestion, et des dispositifs qui sont nécessaires à la recharge.

Point de charge : fait référence à une prise dédiée à la recharge des voitures électriques. Une borne double compte deux points de charge par exemple.

Prise CEE ou prise industrielle : prise délivrant une puissance supérieure à celle d’une prise électrique standard. En y branchant un chargeur mobile adapté, on peut recharger à la même puissance qu’une borne de recharge. Attention ces dispositifs ne sont pas éligibles aux subventions.

Prise green up ou prise renforcée : prise prévue pour la recharge de voitures électriques. Elle est plus résistante qu’une prise de courant standard. Avec un chargeur mobile adapté, il est possible de charger à une puissance de 3,2 kW contre 2,2 kW en standard.

Recharge normale : un point de recharge permettant le transfert d’électricité vers un véhicule électrique à une puissance inférieure ou égale à 22 kW.

Recharge rapide ou à haute puissance : un point de recharge permettant le transfert d’électricité vers un véhicule électrique à une puissance supérieure à 22 kW.

Socle de prise : prise sur une borne de recharge permettant de brancher un câble de recharge.

Station de recharge : une borne associée à des emplacements de stationnement ou un ensemble de bornes associées à des emplacements de stationnement, alimentée par un même compteur d’électricité.

Type 1 : standard de prise sur les véhicules, répandue à travers le monde à part en Europe où le Type 2 est désormais le standard sur les véhicules et sur les bornes. Une voiture avec une prise Type 1 requiert un câble Type 1 – Type 2 pour se brancher sur une borne avec une prise Type 2 ou un câble Type 1 – Type 3 pour une borne avec une prise Type 3 (cas rare).

Type 2 : standard en Europe pour les prises pour la recharge normale de voiture électrique, sur les véhicules et sur les bornes. On peut le comparer à l’USB pour le matériel informatique. Une borne avec une prise Type 2 requiert un câble Type 2 – Type 2 si la voiture a une prise Type 2 ou un câble de recharge Type 1 – Type 2 si la voiture a une prise Type 2.

Type 3 : standard pour les prises sur les bornes pour la recharge normale développé par la France de 2010 à 2013, abandonné à la suite de l’harmonisation européenne avec le Type 2. Les bornes avec des prises Type 3 sont de plus en plus rares. Une borne avec une prise Type 3 requiert un câble Type 2 – Type 3 si la voiture a une prise Type 2 ou un câble de recharge Type 1 – Type 3 si la voiture a une prise Type 1. 

Wallbox : terme souvent utilisé pour faire référence à une borne de recharge fixée à un mur et installée dans une maison. C’est également le nom d’un fabricant espagnol de borne de recharge. 

 

Installation de bornes de recharge et subventions

Advenir : Advenir est le programme de subvention pour l’installation de borne de recharge en France. Il subventionne 40% des projets d’installations de bornes de recharge en entreprise et 50% des projets en copropriété.

CITE : le crédit d’impôt pour la transition énergétique est un crédit d’impôt pour les particuliers. Pour l’installation d’une borne de recharge, le montant du crédit d’impôt est de 300€. Pour être éligible, il faut être propriétaire, dans sa résidence principale, construite il y a plus de 2 ans. 

Droit à la prise : notion introduite dans un décret de 2011, elle prévoit la possibilité pour un résident en copropriété d’installer une solution de recharge dans le parking de la copropriété sans vote en assemblée générale. 

TVA de TVA réduit : pour les particuliers dans une habitation âgée de plus de 2 ans, les installations de borne de recharge sont soumises à un taux de TVA réduit à 5,5 %, à la place de 10% pour les travaux électriques standards.

Installateur qualifié IRVE : l’installation de dispositifs de recharge d’une puissance supérieure à 3,7 kW doit être réalisée par un électricien possédant la qualification IRVE. Cette qualification est obtenue à la suite d’une formation spécifique.

Pilotage énergétique : dispositif permettant de moduler la puissance d’une borne de recharge en fonction de paramètres spécifiques.

 

Bornes publiques et courant continu : ça se complique

Supercharger : chargeur rapide Tesla, utilisable uniquement par les voitures Tesla. Le réseau de supercharger Tesla est étendu à travers le monde entier. 

CHAdeMO : standard pour la recharge rapide développé au Japon. Les voitures des constructeurs Nissan, Kia et Mitsubishi jusqu’à récemment étaient compatibles avec la recharge rapide CHAdeMO. Les futurs modèles de Nissan et Kia adopteront par contre le standard Combo CCS. Jusqu’en 2024, les bornes rapides doivent présenter un connecteur de chaque standard (CHAdeMO et CCS).

Combo CCS : standard pour la recharge rapide développé en Europe. La grande majorité des voitures capable de recharge rapide en Europe utilise ce standard. Jusqu’en 2024, les bornes rapides doivent présenter un connecteur de chaque standard (CHAdeMO et CCS).

Borne DC ou bornes en courant continu : borne de recharge envoyant de l’électricité en courant continu à la voiture, souvent à une puissance égale ou supérieure à 50 kW. Ces bornes sont coûteuses à installer (plusieurs dizaines de milliers d’euros). Elles sont souvent installées pour les entreprises ou sur les aires d’autoroute.

Badge de recharge ou pass de recharge : carte permettant d’utiliser des bornes de recharge publiques. En fonction des opérateurs, il peut être nécessaire de prendre un abonnement. D’autres sont sans abonnement, il suffit de charger des crédits sur un compte.

Supervision : service de gestion à distance des bornes de recharge, grâce à un logiciel et une connexion à internet. Les logiciels de supervision permettent d’ajouter des fonctionnalités aux bornes, par exemple la remontée de données de consommation des bornes de recharge, la gestion avancée des accès ou la facturation de la recharge. Les bornes installées dans les entreprises sont souvent supervisées. 

Interopérabilité ou itinérance : capacité pour un utilisateur de voiture électrique d’accéder à des bornes de recharge appartenant à différents réseaux sans avoir à prendre un pass auprès de chaque réseau. C’est similaire à l’itinérance des réseaux de téléphonie mobile : lorsque l’on se rend à l’étranger, notre téléphone bascule sur un réseau local sans avoir à souscrire un nouvel abonnement.

Opérateur de mobilité : un prestataire de services de mobilité pour les utilisateurs de véhicules électriques incluant des services pour accéder à des bornes de recharge.

Borne publique : une borne recharge, exploitée par un opérateur public ou privé, auquel les utilisateurs ont accès de façon non discriminatoire.

Autolib : ancien réseau de voitures électriques en libre-service et de bornes de recharge à Paris. Les voitures électriques ont quitté définitivement les rues, les bornes de recharge sont en cours de mise à niveau.

 

Electricité et énergie

230 Volt : tension du réseau électrique basse tension, c’est-à-dire celui présent dans les habitations ou les bâtiments tertiaires. 

Compteur électromécanique : ancienne version du compteur d’électricité, il mesure la quantité d’énergie avec une roue qui tourne, visible sur le compteur. Les compteurs électromécaniques ne permettent pas directement de faire du pilotage énergétique de la recharge. 

Compteur électronique : compteur d’électricité avec certaines fonctionnalités intelligente, permettant notamment de mettre en place le pilotage dynamique de la recharge, mais n’étant pas communicant. Les compteurs électroniques sont souvent de couleur blanche. 

Compteur Linky : compteur d’électricité communicant de couleur verte, permettant de remonter les données de consommation heure par heure sans faire de relève physique. Le compteur Linky permet notamment de faire du pilotage énergétique dynamique de la recharge à moindre coût ou de changer la puissance souscrite du compteur à distance. 

Energie verte : électricité générée par des moyens de production renouvelables, tels que les éoliennes, les panneaux solaires ou les barrages hydrauliques. Il est pertinent de recharge une voiture électrique avec de l’énergie verte, afin de contribuer positivement à la transition énergétique. 

kW : kilowatt, correspondant à 1000 Watt, une unité de puissance en électricité. La puissance d’une borne de recharge s’exprime en kW.

Monophasé / triphasé : une installation électrique monophasée possède une phase et le neutre, l’énergie est amenée par un seul câble électrique. Une installation triphasée possède trois phases et le neutre, il y a 3 câbles électriques distincts. La puissance maximale en triphasé est plus élevée qu’en monophasé. En savoir plus sur l’impact de la différence entre monophasé et triphasé pour la recharge

Protections électriques : dispositif installé sur un circuit électrique pour entraîner une disjonction en cas de risque pour les personnes ou pour les appareils. Les bornes de recharge sont raccordées à des protections électriques dédiées, afin de garantir la sécurité des utilisateurs et des véhicules lors de la recharge.

Puissance de raccordement : puissance maximale possible sur un compteur électrique, définie lors du raccordement du compteur électrique au réseau de distribution. 

Puissance souscrite : puissance maximale utilisée sur un compteur électrique, définie dans un contrat de fourniture d’électricité. Si la puissance souscrite est dépassée, le compteur disjoncte. La puissance souscrite est limitée par la puissance de raccordement du compteur. Il est possible de modifier la puissance souscrite en faisant une demande auprès de son fournisseur d’énergie. 

Obturateur : dispositif sur une prise pour éviter que l’on puisse y introduire un objet et s’électrocuter. En France, la norme NFC 15-100 impose qu’une prise dans un bâtiment dispose d’obturateurs. Les bornes de recharge doivent être équipées de socle de prise avec des obturateurs. Les câbles de recharge ne disposant pas d’obturateur dans leurs embouts, les bornes de recharge avec un câble fixé (sans socle de prise) ne sont pas conformes à la norme. 

 

Voitures électriques – quelques rappels utiles

Autonomie : la distance, en kilomètre, qu’une voiture électrique peut parcourir avec l’électricité contenue dans sa batterie rechargée à 100%. Différentes normes existent pour la mesurer, dont le cycle WLTP.

Bonus écologique : prime pour l’achat d’une voiture électrique ou d’une voiture hybride rechargeable. Le montant du bonus écologique pour les entreprises est différent du bonus pour les particuliers.

Chargeur embarqué : transformateur à l’intérieur d’une voiture électrique permettant de convertir l’électricité en provenance du réseau électrique en électricité stockée dans la batterie de la voiture. Le chargeur embarqué accepte une puissance maximale, ce qui détermine la puissance maximale à laquelle la voiture peut être rechargée.

Normes WLTP : norme utilisée pour mesurer l’autonomie d’une voiture électrique, permettant de pouvoir comparer l’autonomie de deux voitures électriques distinctes.

Prime à la conversion : prime pour la mise à la casse d’une voiture polluante et son remplacement par une voiture moins polluante.

Rétrofit : la conversion en voiture électrique d’une voiture thermique. Le rétrofit est légal en France depuis peu, et est même devenu éligible aux subventions.

Véhicule thermique : véhicule disposant uniquement d’un moteur à combustion (essence ou diesel).

Véhicule électrique : véhicule à moteur équipé d’un système de propulsion comprenant au moins un convertisseur d’énergie sous la forme d’un moteur électrique non périphérique et équipé d’un système de stockage de l’énergie électrique rechargeable à partir d’une source extérieure.

Vitesse de recharge : mesurée en kilomètres d’autonomie rechargés par heure, elle permet de comparer les performances de deux bornes de recharge distinctes.

Voiture 100% électrique : véhicule électrique uniquement doté d’un moteur électrique et d’une batterie. Par exemple, le KIA e-NIRO est une voiture 100% électrique. 

Voiture hybride rechargeable : véhicule doté d’un moteur électrique, d’une batterie et d’un moteur à combustion (essence ou diesel) traditionnel. Par exemple, le MINI Countryman PHEV est un hybride rechargeable.