Dans quel cas faire appel à un électricien qualifié IRVE ?

Depuis janvier 2017, la loi impose que les installations de stations de recharge de puissance supérieure à 3,7 kW soient réalisées par un électricien disposant de la qualification en IRVE (Infrastructures pour la Recharge de Véhicules Electriques et Hybrides Rechargeables).

Cette qualification particulière est délivrée par un organisme accrédité (Qualifelec ou AFNOR) et s’appuie notamment sur 3 modules de formation définissant 3 niveaux de compétences spécifiquement dédiés à l’installation d’infrastructures de recharge.

Cette “mention” chez QUALIFELEC ou “qualification” chez AFNOR Certification vous garantit que l’électricien installateur maîtrise les normes et les spécificités propres aux véhicules électriques. Cette qualification est également obligatoire pour bénéficier de l’aide ADVENIR pour les installations en copropriété, en entreprises et en voiries.

En synthèse :

Puissance de la borne 2,2kW 3,7kW 7,4kW 11kW 22kW
Type de dispositif Prise E/F Borne Borne Borne Borne
Autonomie rechargée par heure de recharge* ~15km/h ~25km/h ~50km/h ~75km/h ~150km/h
Tension 230V (monophasé) 230V (monophasé) 230V (monophasé) 400V (triphasé) 400V (triphasé)
Ampérage 10A 16A 32A 16A 32A
Qualification IRVE nécessaire NON NON OUI OUI OUI
Qualification IRVE nécessaire pour obtenir l'aide ADVENIR (installation en copropriété ou entreprise) NON NON OUI OUI OUI

Les électriciens ChargeGuru

Tous les électriciens partenaires de ChargeGuru disposent de la qualification IRVE. C’est pour vous la garantie de faire appel à un électricien qualifié pour l’installation d’infrastructures de recharge, même pour les dispositifs de puissance inférieure ou égale à 3,7 kW. 

Cette expertise supplémentaire est un des 6 avantages de faire appel à un installateur spécialisé de bornes de recharge.

 

Quels risques si l’électricien ne possède pas la qualification IRVE ?

Si l’électricien qui installe la borne de recharge ne possède pas la qualification IRVE, plusieurs risques s’accumulent. 

Premièrement, cela signifie que l’électricien n’a pas été formé à la recharge des voitures électriques. Il y a donc une forte probabilité que le dispositif de recharge ne fonctionne pas ou fonctionne mal et cause des disjonction de l’installation. Et oui, la recharge électrique n’est pas un sujet simple !

Deuxièmement, la solution de recharge ne respecte pas les normes : les assurances et les garanties peuvent être invalidées. Par exemple, si un incendie survient du fait de l’installation électrique qui n’est pas aux normes, l’assurance n’acceptera pas de prendre en charge les dégâts. 

Enfin, troisièmement, une installation qui n’est pas aux normes n’est pas éligible aux subventions pour les bornes de recharge. Vous ne bénéficierez pas du CITE et de la TVA à taux réduit si vous êtes un particulier, ni de la prime ADVENIR si vous résidez en copropriété ou que vous êtes une entreprise. 

 

REFERENCES JURIDIQUES

Décret n° 2017-26 du 12 janvier 2017 relatif aux infrastructures de recharge pour véhicules électriques et portant diverses mesures de transposition de la directive 2014/94/UE du Parlement européen et du Conseil du 22 octobre 2014 sur le déploiement d'une infrastructure pour carburants alternatifs